Virginie THION

Localisation :
ANNECY

Billets de etre-bien-dans-sa-vie

Le lâcher prise

Le lâcher prise c'est comprendre que rien n'est  permanent, que tout est en perpétuel changement ...et que l'on ne peut pas tout contrôler....C'est accepter de s'ouvrir à l'imprévu, de modifier son regard, son interprétation...

L' acceptation est ainsi le premier pas vers le lâcher prise. C'est un acte de confiance qui implique l'acceptation de nos limites, la reconnaissance des autres dans leurs différences et la capacité de faire avec ce qui est dans le présent. Le besoin de contrôle nous fait  nous acharner sur ce qui aurait pu être ou ce qui devrait être.

Il est nécessaire de se centrer sur les choses qui sont contrôlables et ne pas se fixer sur celles qui ne le sont pas . Si vous vous concentrez sur les élèments incontrôlables, vous risquez de développer un sentiment de frustration et de ressentiment. 

Le refus de lâcher prise empêche la découverte de nouvelles méthodes et de solutions aux problèmes..

Un déclencheur du lâcher prise ? 

Vivre le moment présent. Couper court aux pensées négatives, parasites qui concernent le passé ou l'avenir. 

"Ici et maintenant" libère,  permet de décrocher et d'apprécier les petits bonheurs de la vie 

 

 

Le Burn -out ou épuisement professionnel

Médecins, infirmiers, travailleurs sociaux....Ces professsionnels prennent en pleine face les problèmes personnels et l'agressivité des autres.  Le secteur médico-social a longtemps été en première ligne.  Aujourd'hui, le profil des victimes sort de plus en plus de ce cadre. La question du burn out tend à s'élargir à tous les secteurs d'activité. Elle concerne notamment les cadres et les managers, du fait de la pression qu'ils subissent. Dans tous les cas, il s'agit le plus souvent de personnes très impliquées dans leur travail, guidées par des valeurs fortes et qui éprouvent le besoin de se sentir utiles. A un moment donné, elles subissent un grand décalage entre leurs attentes et la réalisation de ces dernières sur le terrain. Et elles en viennent à perdre leur estime d'elles-mêmes. 

La plupart des personnes disent n'avoir rien vu venir. 

Quels sont les signes de burn-out ?

Sur le plan émotionnel, un sentiment d'impuissance gagné par le pessimisme peut apparaitre. Les victimes de burn out se placent en retrait des autres: membres de sa famille, les amis, ou les collègues. Au travail, elles s' isolent progressivement et modifient leur comportement. Elles souffrent aussi de troubles de la concentration et de la mémoire. La qualité du travail s'en trouve alors altérée. Enfin, sur le plan physique, certains signes peuvent alerter : troubles du sommeil, maux de tête à répétition, problèmes de dos, difficultés à se lever le matin, perte de motivation....

Que faut il faire ?

En parler. Lorsque l'on se sent épuisé au travail, il ne faut surtout pas rester seul. Il faut en parler à son entourage, à son médecin. Ne pas hésiter à consulter un psychologue ou à un psychiatre.

Quand à ceux qui sont connectés 24 heures sur 24 à leur entreprise via les portables (téléphone et/ou ordinateur), ils doivent apprendre à se ménager du temps. Il est très important de se couper du travail et de conserver une bonne hygiène de vie. 

Le burn out est semblable à une bougie qui se consume lentement.

Un jour, il n'y a plus rien. 

whitespace-image.jpg

 

l'estime de soi

L'estime de soi .

 

Chaque personne peut donner sa  définition personnelle.

Les psychologues ont longtemps débattu et débattent encore sur sa définition .

Cependant, ils s'accordent sur le fait que deux questions peuvent résumer l'estime de soi: " Comment je me vois ?" et " Ce que je vois me plaît-il ?"

Bien sûr, une fois les questions posées, les réponses demeurent complexes.

En fait, trois valeurs doivent être prises en compte quand il s'agit de se juger:

 - la valeur absolue : "est ce que j'aime la personne que je suis ? "

la valeur relative: "est ce que je me sens apte à réussir par moi-même?"

- la valeur potentielle : "est ce que je suis capable de me projeter dans le futur ? "

.Etre conscient de sa valeur absolue:

c' est se donner le droit d'exister. C'est aimer sa propre personne, avec ses défauts et ses qualités, et se donner le droit d'être aimé en retour.

C'est ce qui permet de vivre les échecs sans désespérer.

Cette bienveillance à l'égard de soi même n'est malheureusement pas innée. Elle s'acquiert dès la petite enfance (voire même pendant la grossesse) grâce à l'amour des parents, famille et proches.

Faire confiance en sa valeur relative ou ce que l'on appelle en général confiance en soi .

Celle ci dépend essentiellement de ses propres performances et s'appuie donc sur la conscience de ses compétences acquises par l'apprentissage et l'expérience. L'estime de soi n'est pas seulement l'amour de soi, c'est aussi le sentiment d'être compétent, habile, doué, dans des domaines investis et que l'on juge importants. Ce sentiment d'auto efficacité personnelle permet de réagir à bon escient et au bon moment, de prendre des décisions importantes.En un mot, d'agir. On reconnaît souvent les personnes qui en manquent par leur tendance à procrastiner ou à ne pas oser dire non .

Croire en sa valeur " valeur potentielle "

Croire en sa valeur potentielle, c'est croire que l'on peut s'améliorer, se projeter dans l 'avenir et se donner les moyens d'atteindre ses objectifs. Notre valeur potentielle est souvent conditionnée au travers de ce que les autres ont vu ou voient en nous, c'est ce que l'on appelle le phénomène de projection. Lelord et André, psychiatre et psychothérapeute appellent cette valeur, la  vision de soi. Cette dernière est un formidable moteur pour avancer car elle nous pousse à nous dépasser. Mais elle peut aussi se révéler écrasante, si on ne se sent pas capable de l'assumer.

 

Ainsi, l'estime de soi est la somme de plusieurs facteurs interdépendants. Il est impossible de déterminer avec précision l'origine exacte d'une haute ou d'une faible estime de soi. L'estime de soi est un processus souvent conditionné par notre enfance, pendant laquelle nous sommes perméables aux attentes et aux stimulations du monde extérieur.

L'estime de soi est à la fois le résultat et la cause de notre comportement, puisqu'elle influe sur notre façon de penser et donc sur notre façon de réagir .

Quelques citations ...

photo-041.jpg

"On peut construire quelque chose de beau avec les pierres qui entravent notre chemin" Goethe

" N'est vaincu que celui qui croit l'être" Fernando de Rojas

" La vie est un défi à relever, un bonheur à méditer, une aventure à tenter" Mère Thérésa

" Toute difficulté donne une chance de se surpasser" Duke Ellington

" Qui ne perd pas l'estime de soi peut atteindre les plus hautes cimes qui soient " Daniel Desbiens

" Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous "  Le Dalaï Lama

La psychologie positive

xtimthumb-php-qsrc-hwww-vie-explosive-fr-wp-content-uploads-2013-02-shutterstock-48675874-jpg-aw-90-ah-70-azc-1-pagespeed-ic-mryosuap0i-3.jpg

Connaissez vous la psychologie positive ?

Martin Seligman, célèbre chercheur en psychologie a ouvert une nouvelle voie en psychologie en 1988.

Il est à l'origine d'une démarche centrée sur les aptitudes et les forces qui permettent l'accomplissement personnel.

Cette démarche s'appelle la psychologie positive.

Ce courant n'est plus centré sur le manque et la pathologie, il s'intéresse à la fois aux facteurs qui permettent à la personne d'être heureuse et aux conséquences de ce bonheur non seulement sur la personne mais aussi sur son entourage personnel ainsi que sur sa sphère personnelle.

L'objectif de la psychologie positive est de de donner du sens à nos actions, d'être responsable de ce que nous pouvons changer, de développer notre capacité d'aimer et d'être aimé, d'être résilient face à ce que nous ne pouvons éviter.

Sonja Lyubormisky, professeur à l'université de Californie démontre  que chacun peut augmenter de 40 % son bien être .

La psychologie positive est aussi utilisée au sein de l'entreprise.

Madame Servan Schreiber, auteur du livre "3 kifs par jour " accompagne les décideurs dans la conduite du changement basée sur le bonheur.

Elle consiste à s'appuyer sur les points forts d'un collaborateur plutôt que sur ses points faibles.

Le bonheur attire le succès, ce n'est pas le succès qui attire le bonheur.....

L'organisation mondiale du bien être

 

Je fais suivre un petit billet :

Préparez vous ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse. L' OMB (Organisation Mondiale du BIEN-ETRE) prévoit que des milliards d'individus seront touchés dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette merveilleuse guérison :

1 - Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d'agir sous la pression des peurs, des idées reçues et des conditionnements du passé.

2 - Manque total d'intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s'intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

3 - Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente l'un des symptômes les plus graves)

4 - Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont, entraînant la disparition de l'habitude de vouloir changer les autres.

5 - Désir intense de se transformer soi-même pour gérer positivement ses pensées, ses émotions, son corps physique, sa vie matérielle et son environnement afin de développer sans cesse ses potentiels de santé, de créativité et d'amour.

6 - Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit "merci" et donne un sentiment d'unité et d'harmonie avec tout ce qui vit.

7 - Ouverture sans cesse croissante à l'esprit d'enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

8 - Moments de plus en plus fréquents de communication consciente avec son âme, ce qui donne un sentiment très agréable de plénitude et de bonheur.

9 - Plaisir de se comporter en guérisseur qui apporte joie et lumière plutôt qu'en critique ou en indifférent.

10 - Capacité à vivre seul, en couple, en famille et en société dans la fluidité et l'égalité, sans jouer ni les victimes, ni les bourreaux.

11 - Sentiment de se sentir responsable et heureux d'offrir au monde ses rêves d'un futur abondant, harmonieux et pacifique.

12 - Acceptation totale de sa présence sur terre et volonté de choisir, à chaque instant, le beau, le bon, le vrai et le vivant.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, la dépendance, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les traitements médicaux peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes mais ne peuvent s'opposer à la progression inéluctable du bonheur.

Aucun vaccin anti-bonheur n'existe..

Comme cette guérison provoque une perte de la peur de mourir, qui est l'un des piliers centraux des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux risquent de se produire, tels des grèves de l'esprit belliqueux et du besoin d'avoir raison, des rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie ,des cercles de partage et de guérison, des crises de fou rire et des séances de défoulement émotionnel collectives.

Alors, je vous en prie, faites suivre, afin que tout le monde soit prévenu et prenne ses dispositions, car cette guérison va gagner la planète entière en moins de 10 ans.....

Premier billet du blog

 J' 'ai le plaisir de partager avec vous des billets sur des thèmes différents ( la psychologie positive, les croyances, le pouvoir du renforcement, le stress au travail ...)

N'hésitez pas à m'écrire si vous souhaitez qu'un thème en particulier soit abordé .

A bientôt

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×